3ème session de formation de l’AOM – 18-20 septembre 2012, Paris (France)

L’Association des Ombudsmans de la Méditerranée (AOM) a organisé en collaboration et partenariat avec le Défenseur des droits français et le Défenseur du Peuple espagnol, la troisième session de formation au profit des collaborateurs des Ombudsmans membres de l’AOM. Cette session s’est tenue les 18, 19 et 20 septembre 2012, au siège du Collège d’Espagne, sis à la Cité internationale de Paris, sous le thème « les Médiateurs et les Ombudsmans face au phénomène de la migration ».

Maître Abdelaziz Benzakour, Président de l’Institution du Médiateur du Royaume du Maroc, a supervisé, en tant que Président de l’Association, la séance d’ouverture de cette session. Celle-ci s’est caractérisée par la participation des experts représentant l’Institution du Médiateur du Maroc, le Défenseur des droits français, le Défenseur du Peuple espagnol, et le Bureau de l’Ombudsman grec, ainsi que ceux représentant le Conseil de l’Europe et le Médiateur européen.

La session a compté 17 participants venus du Maroc, de France, d’Espagne, de Géorgie, de Turquie, du Liban, de Serbie, d’Albanie, et de Macédoine.

Elle  a été axée sur six modules, à savoir :

  • Module 1 : La possibilité pour les médiateurs et Ombudsmans de s’appuyer sur les normes du Conseil de l’Europe et de la Cour Européenne des Droits de l’Homme en ce qui concerne la protection des migrants, a été présenté par l’experte Maria Voutsino, Enquêteur principal, Bureau de l’Ombudsman, Grèce ;
  • Module 2 : Les autres dispositifs internationaux et nationaux de protection des migrants, a été présenté par Elena Arce, Chef des Migrations et Égalité de Traitement, Institution du Défenseur du Peuple, Espagne.
    Parallèlement à cet axe, un exposé traitant du « contrôle du Médiateur européen de l’agence européenne pour les frontières extérieures (Frontex) et les droits de l’Homme », a été présenté par Marta Hirsch-Ziembińska, Chef d’unité plaintes et enquêtes, Institution du Médiateur européen.
  • Module 3 : Quel impact de l’Ombudsman sur les politiques publiques relatives aux migrants, a été introduit par Marta Hirsch-Ziembińska, Chef d’unité plaintes et enquêtes, Institution du Médiateur européen ;
  • Module 4 : La protection des mineurs étrangers isolés, a été présenté par Daniel Senovilla Hernandez, chercheur au CNRS ;
  • Module 5 : La communication des institutions de médiateurs : comment se faire connaître des migrants, a été introduit par Maria Voutsino, Enquêteur principal, Bureau de l’Ombudsman, Grèce ;
  • Module 6 : Comment développer des cadres d’échanges entre les institutions de médiation dans les pays d’accueil pour protéger les droits des migrants, a été présenté Maria Voutsino, Enquêteur principal, Bureau de l’Ombudsman, Grèce.

 

> Télécharger le rapport de la troisième session de formation

 > Télécharger le livre de la troisième session de formation

(en anglais/arabe)

Curabitur justo eget diam dolor. at vel, commodo Aenean