Conférence internationale “L’Ombudsman – un acteur clé de la bonne gouvernance”, La Valette, 9-10 Mars 2016

Réunies à l’occasion de la 9ème Rencontre de l’Association des Ombudsmans de la Méditerranée (AOM), les 09 et 10 mars 2016 à la Valette, les Ombudsmans et Médiateurs ont adopté une déclaration solennelle, à l’issue de leurs travaux et portant sur la question des migrants et des réfugiés. A l’issue de cette rencontre à laquelle a participé Jacques Toubon, Défenseur des droits et secrétaire général de l’AOM, ils demandent notamment  que :

  • les Etats garantissent aux réfugiés et aux migrants un accès effectif aux droits, y compris les procédures d’asile, sans discrimination ;
  • les partenaires nationaux et internationaux combattent les discours de haine et de xénophobie, qui portent atteinte aux droits des réfugiés, et dans le même temps, aux valeurs fondamentales et aux principes de diversité, de tolérance et de vivre ensemble de nos sociétés ;
  • les Etats adoptent une approche fondée sur les droits de l’Homme, afin que les réponses apportées à la crise migratoire et les préoccupations sécuritaires ne mettent pas en péril les garanties fondamentales en matière de libertés individuelles dans les pays de transit et de destination ;
  • les Etats développent en urgence des politiques d’intégration permettant aux migrants et aux réfugiés de mieux contribuer à l’économie des pays d’accueil et d’apporter une réelle plus-value en termes de diversité.

> Programme

> Déclaration de Malte

sed felis ut velit, adipiscing in libero ut ultricies